Soutien à la parentalité

A certains moments de la vie, une famille peut avoir besoin d’une aide extérieure à domicile : comment faire lorsqu’un enfant tombe malade et qu’il faut continuer à s’occuper de ses frères et sœurs ? Quand on décide d’avoir un deuxième enfant et que naissent des jumeaux, faisant passer la famille de trois à cinq ? Ou encore lors d’une séparation, d’une reprise d’activité ?

Grossesse, naissance, maladie ou décès, aide dans les relations parents/enfants, séparation, reprise d’activité, désir de concilier vie familiale et vie professionnelle : un soutien peut parfois s’avérer nécessaire.

Pour chaque situation, l’ADMR a des solutions d’aide aux familles et des professionnels qualifiés capables de vous seconder à votre domicile.

Nos interventions

Elles sont réalisées par un Technicien de l’Intervention Sociale et Familiale (TISF) ou un auxiliaire de vie familiale.

Leurs missions

  • Soutenir les parents et prendre soin des enfants : soin et hygiène, garde, devoirs, soutien éducatif
  • Entretenir la maison au quotidien : ménage, entretien du linge…
  • Aider les parents à accomplir les démarches administratives
  • Organiser la vie quotidienne et préparer les repas

Une prise en charge financière de l’aide aux familles à domicile est possible, suivant le motif et en fonction du quotient familial, par les différents organismes financeurs dont dépendent les familles : Caisses d’Allocations Familiales, département.

Les mutuelles, comités d’entreprises (TES)  peuvent également prendre en charge une partie du coût.
Consultez-les !

Avantage fiscal :

Une réduction d’impôt ou un crédit d’impôt (sous certaines conditions) égal à 50 % de la dépense engagée est possible, dans la limite d’un plafond fixé annuellement (article 199 sexdecies du Code Général des Impôts).